Création site Web 100% Gratuit

Chez nous, vous ne payez que nos abonnements de maintenance, la création de votre site est offerte.
*Offre valable jusqu’à fin novembre 2022

L’inbound marketing et pourquoi on ne peut pas s’en passer

Oct 14, 2022

article de blog

Qu’est-ce que l’Inbound-Marketing ?

La méthode de l’inbound marketing se concentre entièrement sur les clients. Sur le chemin du buyer journey, des contenus intéressants et utiles sont mis à la disposition des personnes intéressées. Il s’agit ainsi d’attirer l’attention sur sa propre entreprise. Dès le premier contact, une plus-value doit être créée, que l’on peut trouver sur les médias sociaux, les plateformes vidéo ou les propres sites web. L’objectif de cette stratégie est que les clients agissent avec l’entreprise à leur demande et deviennent ainsi des leads que vous qualifiez à long terme par le biais du marketing automation. Ici, ce sont surtout les contenus numériques qui jouent un rôle et qui peuvent être téléchargés ou consultés en échange de la remise des données. Un lead est un contact qui s’intéresse à l’entreprise ou à un produit – dont le plus grand nombre possible doit bien sûr être collecté et conclu à la fin. En outre, il s’agit de créer une relation client qui s’étend sur toutes les phases du buyer journey. Les données fournies sont généralement le nom, l’adresse e-mail et, le cas échéant, un numéro de téléphone. C’est surtout dans le marketing B2B qu’une stratégie d’inbound marketing est très importante, car les décideurs* préfèrent s’intéresser à un contenu utile plutôt qu’à un contenu publicitaire. C’est le fort contraste avec l’outbound marketing, qui se caractérise par des annonces publicitaires, des pop-ups, des bannières et des display ads. Ce sont des méthodes de marketing qui sont généralement considérées comme « ennuyeuses » par le groupe cible. En revanche, les canaux de l’inbound marketing tels que le SEO, les newsletters par e-mail, les blogs, le travail de relations publiques et, de plus en plus, la création de contenu, notamment dans le domaine de la vidéo, sont perçus comme positifs par le groupe cible.

Pourquoi les entreprises devraient-elles miser sur une stratégie d’inbound marketing ?

L’élaboration d’une stratégie d’inbound marketing, que ce soit pour une entreprise B2B ou B2C, présente de nombreux avantages. Mais disons d’emblée que l’inbound marketing n’est pas la panacée et qu’il doit toujours s’inscrire dans un concept marketing global, en se concentrant sur le produit que vous proposez et sur ce qui convient le mieux à votre groupe cible. Les six avantages suivants sont les plus connus et les plus pertinents.

Devenez des experts pour votre groupe cible

L’avantage le plus évident est que vous pouvez vous positionner à long terme comme expert* dans un domaine. Cela implique la publication durable de contenus, la réponse aux questions et une communication adaptée au groupe cible. Ainsi, si vous êtes progressivement perçu comme un expert, vos clients potentiels penseront plus facilement à vous lorsqu’il s’agira de prendre une décision d’achat.

Résout les problèmes

Identifiez les problèmes et les défis auxquels votre groupe cible est confronté. En utilisant intelligemment le marketing de contenu, vous pouvez proposer des solutions et ainsi fidéliser votre groupe cible. Il constitue également la base d’une bonne stratégie d’inbound marketing et ne peut être ignoré. L’objectif principal est toujours d’augmenter la consommation de vos contenus, d’augmenter le nombre de visites sur votre site web et d’abaisser toujours plus le seuil de prise de contact avec votre entreprise.

Enfin une meilleure mesurabilité

Étant donné qu’une grande partie des phases de l’inbound marketing se déroule sur vos propres canaux (sites web, blogs, newsletters), la mesurabilité de vos activités est plus élevée et meilleure. Les visites de sites web ou les clics sur vos e-mails ainsi que les interactions avec vos contenus peuvent être suivis et tracés. Mais surtout, les contacts qui se trouvent une fois chez vous dans le système de marketing ou de CRM peuvent être divisés en phases et leur qualification peut ainsi être mesurée. Il existe différentes approches pour classer les contacts. Nous y reviendrons dans la prochaine section.

Les prospects : Mais de qualité, s’il vous plaît

Le cœur et l’objectif principal de l’inbound marketing est la génération de leads. Grâce à une bonne stratégie et à un contenu de qualité, le groupe cible ne vous confiera pas seulement ses données, mais consommera également ce contenu à long terme. Grâce aux possibilités d’automatisation et à la grande mesurabilité, les leads peuvent ainsi être classés de plus en plus finement et préparés pour d’autres opérations d’e-mail marketing ou pour votre équipe de vente. Grâce aux données collectées, vous vous assurez que seuls les leads les plus intéressants sont contactés.

Le marketing et les ventes vont de pair

Vous le savez certainement : le marketing a des budgets à respecter. L’équipe de vente a besoin de plus de leads et de « meilleurs » leads. Les leads générés par le marketing sont généralement classés par d’autres mesures avant d’être transférés à l’équipe de vente. Les facteurs pertinents à cet effet doivent toutefois provenir des collaborateurs*, car ils sont en contact direct avec les clients. L’intégration de ces facteurs se fait à nouveau par le marketing. Cela exige donc une plus grande dépendance de ces départements, mais favorise également la collaboration, qui conduit finalement à de meilleurs résultats.

Pas de dépendance vis-à-vis des grandes plates-formes

C’est un avantage qui est toujours sous-estimé, mais qui est pourtant tout à fait pertinent. En collectant les données, vous faites de votre groupe cible vos contacts, qui ne peuvent pas vous être enlevés. Vous pouvez toujours les atteindre et ne devez pas vous fier à un algorithme, par exemple de Facebook, Instagram ou YouTube. TikTok est également de plus en plus important. Une adresse e-mail – avec double opt-in bien sûr – peut donc théoriquement toujours être utilisée par vous. Bien entendu, il ne faut pas exagérer et il faut savoir que les filtres anti-spam sont désormais très performants et que les utilisateurs peuvent également se désabonner de vos e-mails. Ces avantages montrent pourquoi il vaut théoriquement la peine de miser sur un concept de marketing global avec une stratégie d’inbound marketing. Des exemples pratiques de réussite seront également présentés plus tard.

Quelles sont les phases d’une stratégie d’inbound marketing ?

Classiquement, une stratégie d’inbound marketing se compose de trois phases, dont la deuxième est souvent subdivisée. Pour mieux comprendre, nous allons aborder les quatre phases. Pour chaque phase, l’inbound marketing vous fournit les bons outils, dont la plupart jouent un rôle important. Quel instrument de marketing utiliser à quel moment et quels sont les points forts de chacun d’entre eux ? Inbound marketing Comme dans presque toutes les théories de marketing, la première chose à faire est d' »attirer » les clients potentiels. Dès que possible vient la « conversion », au cours de laquelle vous collectez les données et transformez les utilisateurs* en un contact ou un lead. Par conséquent, vous voulez maintenant convertir ces leads en clients et les « conclure » par le biais de différentes activités de marketing et de vente. La quatrième phase est celle de l' »enthousiasme », au cours de laquelle ces nouveaux clients doivent être transformés en porte-parole.

Phase 1 : S’habiller

Dans la phase 1, tout tourne autour de l’obtention d’une portée aussi élevée que possible. Avec des contenus ciblés et optimisés via des canaux que vous contrôlez le plus possible, vous vous placez au début du parcours du client. Les outils appropriés à cet effet sont par exemple : Paid-Ads (Google & Facebook, éventuellement TikTok)Contenu vidéo via YouTubeMédias sociauxVotre propre site web ou votre blog, si possible optimisé pour les moteurs de recherche L’objectif de toutes ces activités devrait toujours être d’attirer de nouveaux utilisateurs* (et des utilisateurs connus) sur votre site web. La phase 1 est réussie !

Phase 2 : Conversion

Vous avez maintenant attiré l’attention de clients potentiels et ils se trouvent sur votre site web. Dans la phase 2, tout tourne autour de la création d’un lien avec ces personnes et de leur conversion en leads. C’est là qu’interviennent les instruments de l’inbound marketing, grâce auxquels les personnes intéressées peuvent obtenir un contenu de qualité et fournir en contrepartie leurs coordonnées. Les outils marketing pertinents sont donc les pages d’atterrissage, les CTA (Call-to-Action) et les formulaires. Les pages d’atterrissage créées à cet effet doivent être adaptées au groupe cible et à la source de celui-ci et contenir le contenu promu lors de la phase 1. Si quelqu’un peut s’identifier avec le contenu et que celui-ci est pertinent, il y a des formulaires pour la saisie des données. On y indique donc classiquement le nom et l’adresse e-mail, parfois aussi directement le numéro de téléphone. Le contenu souhaité peut être consulté après la saisie ou être envoyé par e-mail à la personne. Le début de la relation avec les clients* potentiels est ainsi terminé et il s’agit maintenant d’utiliser ces données à bon escient.

Phase 3 : Construire une relation & conclure

Après avoir gagné un nouveau lead, vous devez maintenant relever le prochain défi : établir une relation dans laquelle les contacts vous font confiance et où vous continuez à apporter une valeur pertinente. Il s’agit de donner de nouvelles impulsions à ce nouveau lead et de lui présenter votre offre. Vous ne voulez pas les déranger avec de la publicité, mais leur montrer des voies de décision possibles. Une solution est bien entendu votre produit ou votre service. Pour cette étape, les logiciels d’inbound marketing sont absolument nécessaires. Grâce à eux, vous pouvez continuer à qualifier les clients par le biais de l’e-mail marketing – l’un des principaux canaux de l’inbound marketing. Il est important de ne pas penser en termes de campagnes d’e-mail marketing classiques, mais en termes de parcours d’e-mail automatisés, adaptés à l’endroit où se trouvent actuellement les leads dans le parcours client. La « publicité » peut malheureusement avoir un effet négatif sur les contacts à ce stade et doit être évitée autant que possible. Les possibilités offertes par le tracking et les logiciels d’inbound marketing permettent ici de prendre des mesures intéressantes. Vous pouvez par exemple envoyer un e-mail avec des informations complémentaires à un lead existant qui s’informe à nouveau sur votre site au sujet d’un produit. Dans cet e-mail, vous pouvez continuer à suivre si le contact a cliqué et sur quoi, et ainsi enrichir d’autres données. La phase 3 concerne bien sûr aussi la conclusion des contacts avec les clients. Comme nous l’avons déjà écrit, il est extrêmement avantageux d’avoir un système CRM (Customer Relationshop Management System) bien intégré. Celui-ci est de préférence directement intégré à votre logiciel d’inbound marketing – ou au même système. Vous pouvez ainsi parfaitement gérer les informations sur les intérêts, les données et le comportement des contacts et les utiliser pour les activités de marketing et de vente. Il peut s’agir concrètement d’offres sur mesure par e-mail, de la possibilité de réserver un entretien de conseil ou encore d’un appel téléphonique par des collaborateurs* de vente. Ces informations et indications peuvent être traitées et intégrées dans un lead scoring qui peut être très pertinent pour une équipe de vente. Des logiciels d’inbound marketing connus tels que HubSpot CRM Salesforce CRM Pipedrive disposent à cet effet d’outils intégrés qui facilitent un tel scoring. Si les mesures sont appliquées avec succès et que votre relation client s’est établie avec le lead actuel, vous souhaitez naturellement générer une conclusion. Que ce soit par le biais d’une boutique en ligne, d’un*collaborateur de vente ou d’autres moyens, la phase 4 devrait toujours suivre dans l’inbound marketing.

Phase 4 : Enthousiasmer

Vous avez réussi à convertir votre lead en achat ? C’est maintenant que commence la phase 4, qui est indispensable pour une relation client réussie et durable. Vous devez absolument prévoir d’autres mesures pour maintenir l’expérience utilisateur à un niveau très élevé après l’achat. Ne vous tournez donc pas directement vers de nouveaux clients, mais enthousiasmez ceux qui viennent de terminer leur commande. L’objectif de la phase 4 est de transformer les nouveaux clients en « promoteurs » qui aiment vos produits et services et qui les recommandent le mieux. De même, l’acquisition de nouveaux clients est plus complexe et plus coûteuse que l’entretien de vos clients réguliers. Que pouvez-vous donc faire pour enthousiasmer vos clients et les gagner comme porte-parole ? Une première approche consiste à encourager l’interaction. Des campagnes d’engagement peuvent être partagées via les médias sociaux afin d’interpeller les acheteurs de vos produits. Un autre grand classique est l’utilisation de sondages pour connaître l’expérience avec le produit ou le service. Ici, vous pouvez non seulement obtenir des informations précieuses à ce sujet, mais aussi montrer à vos clients que leur avis est pertinent. Les mesures de fidélisation de la clientèle et une bonne gestion de la réussite des clients sont également importantes à ce stade. Nous ne souhaitons toutefois pas trop nous attarder sur ce point, mais plutôt sur l’utilisation des « outils de nurturing ». Ce « nurturing » signifie que vous « nourrissez » vos clients déjà acquis. Vous continuez à les nourrir avec des contenus et des e-mails en rapport avec le produit qu’ils ont acheté. Ainsi, vous veillez non seulement à ce que les clients utilisent (correctement) le produit, mais aussi à créer un lien qui va au-delà du simple achat. Posez-leur des questions sur d’éventuels problèmes, partagez vos expériences et confirmez vos décisions d’achat. Si vous parvenez ainsi à motiver les acheteurs* de votre produit à partager ce contenu avec leurs amis, vous aurez atteint l’objectif général de l’inbound marketing : transformer des inconnus en prospects, leur fournir du contenu et les convertir ainsi en acheteurs qui aiment vos produits et services. Ce qui est passionnant dans l’inbound marketing, c’est que ces phases se répètent désormais. Grâce à la distribution de contenus sur les produits achetés et à l’intégration de produits de vente croisée et de vente incitative, les acheteurs de la phase 4 sont maintenant les personnes qui sont considérées comme des « inconnues » pour votre prochain produit, peut-être plus cher. N’oubliez donc pas que les promoteurs actuels peuvent être les prochains acheteurs de vos produits.

6 étapes pour créer une stratégie d’inbound marketing

Maintenant que vous savez ce qu’est l’inbound marketing et que vous avez une idée plus précise des différentes phases et mesures, il est temps de développer une stratégie pour votre entreprise ou votre produit. Il existe de nombreuses approches pour la création d’une stratégie, mais elles sont toutes très similaires dans leurs grandes lignes. J’aime suivre les six étapes suivantes pour établir un concept durable et à long terme.

Étape 1 : Identifier et analyser les problèmes et les défis

J’aime bien ne pas « penser » à une stratégie et j’essaie de commencer rapidement. Néanmoins, avant de créer un contenu, vous devriez réfléchir aux défis du groupe cible et à la manière dont vous pouvez les aider. Commencez donc par écrire concrètement quels problèmes votre produit peut résoudre. Il peut s’agir de choses évidentes et de l’avantage principal du produit, mais aussi de ce que l’on appelle les « avantages cachés ». Ils peuvent être très importants dans la communication de votre offre ! Prenons un exemple : Vous vendez des compléments alimentaires pour les personnes âgées. Dans ce cas, le premier bénéfice évident est que, dans l’idéal, les problèmes de santé sont améliorés ou que les consommateurs sont plus performants. Un « bénéfice caché » peut être que ces personnes peuvent à nouveau faire plus de sport ou jouer plus longtemps avec leurs petits-enfants. Cet exemple est bien sûr relativement simple. Mais il illustre bien les autres avantages qu’un produit peut avoir en dehors de son utilité directe évidente. C’est précisément sur ces « avantages cachés » que vous pouvez maintenant planifier des mesures et les promouvoir avec du contenu. Afin de trouver ces avantages et de rassembler des idées de contenu, vous devez déterminer quels termes de recherche correspondent au sujet. Que recherche votre groupe cible sur Google, quels sont les vidéos et les thèmes qui fonctionnent bien sur YouTube, avec quoi vos clients potentiels interagissent-ils ? Une fois que vous avez fait tout cela, que vous l’avez noté concrètement et que vous avez constaté une fois de plus que votre produit peut résoudre ces problèmes et ces défis, vous êtes prêt pour l’étape 2.

Étape 2 : Créez des buyer personas

Qui exactement a ces défis, à qui votre offre s’adresse-t-elle exactement ? Il faut répondre à ces questions en créant des buyer personas. Un buyer persona n’est pas forcément un groupe cible, c’est plutôt une personne fictive. Une personne qui a des besoins concrets, qui veut atteindre des objectifs dans la vie et qui souffre de problèmes. Ils correspondent à vos clients* idéaux et sont le mieux alimentés par les données de vos clients* existants. Elles vont au-delà des caractéristiques psychologiques et sociodémographiques et montrent clairement un type de client précis. Ce n’est qu’en analysant et en créant ces buyer personas que vous pourrez créer des contenus pertinents et placer vos produits de manière judicieuse. Ici aussi, il est très avantageux de vous concerter avec l’équipe de vente et aussi avec le service clientèle, car ce sont eux qui ont le contact le plus étroit avec les clients.

Étape 3 : Prenez conscience de vos forces et de vos faiblesses

Maintenant que les buyer personas sont créés, vous savez exactement quel produit et qui doit l’acheter. Vous pouvez bientôt commencer à planifier et à créer le contenu. Un concept d’inbound marketing avec des contenus bien pensés à chaque étape peut être assez coûteux et représente un certain travail. Réfléchissez donc au préalable à ce que vous pouvez ou ne pouvez pas mettre en œuvre dans le marketing. Où devrez-vous éventuellement vous faire aider et qu’est-ce qui peut être réalisé en interne ? Même si vous êtes déjà un expert dans votre domaine, vous devez pouvoir le faire savoir. Un bon contenu mal présenté peut malheureusement avoir un effet négatif sur vous et produire exactement le contraire. Vous devez également maîtriser la technique. Qu’il s’agisse de la création de vidéos YouTube de qualité ou de la mise en place et de l’entretien du système CRM et marketing. Dans ce cas, il est souvent judicieux de faire appel à des professionnels qui vous montreront la bonne direction et éviteront les erreurs des débutants. Posez-vous donc des questions comme celles-ci : Avez-vous quelqu’un qui sait écrire ? Pouvez-vous mettre en place un tel système d’inbound marketing ? Avez-vous des experts en contenu vidéo qui sont charismatiques et authentiques ? Pouvez-vous créer le contenu vous-même ou avez-vous besoin d’une aide extérieure ? Si vous pouvez répondre par l’affirmative à toutes ces questions ou si vous avez une solution, vous pouvez vous atteler aux mesures et passer à la planification.

Étape 4 : Planifier les phases & les mesures et se fixer des objectifs

Tous les canaux ne sont pas pertinents pour votre groupe cible – et plus précisément pour vos buyer personas. Ces personas devraient déjà contenir les médias sociaux qu’ils utilisent le plus volontiers et le discours qu’ils préfèrent. Réfléchissez à la manière dont vous êtes perçu et aux médias que vous souhaitez utiliser à tel ou tel moment. Les canaux pertinents qui jouent presque toujours un rôle sont : Médias sociaux (Facebook, Instagram, YouTube, de plus en plus souvent TikTok) Sites web & blogs avec optimisation des moteurs de recherche Marketing par e-mail et, de plus en plus, marketing WhatsApp Contact avec la clientèle par chat en direct Quels canaux pouvez-vous utiliser spécifiquement en phase 1, que devez-vous faire en phases 2 et 3, comment convaincre les acheteurs* actuels en phase 4 ? Grâce à une répartition précise des phases et des canaux, vous pouvez ainsi planifier vos mesures en détail.

Étape 5 : Créer et intégrer du contenu pour vos canaux

Une fois que vous avez planifié concrètement vos mesures et vos phases, vous pouvez enfin commencer à créer le contenu. Pensez à nouveau à la question de savoir si vous pouvez tout mettre en œuvre et si vous avez besoin d’aide quelque part. Vos buyer personas doivent notamment être pris en compte pour chaque « content piece ». C’est ici qu’interviennent les aimants à leads. Ces guides, listes ou autres contenus utiles sont l’alpha et l’oméga de votre stratégie d’inbound marketing et doivent être de très grande qualité. Dans la prochaine section, nous vous montrerons des exemples concrets pour vous inspirer. La création est probablement la partie la plus exigeante, mais elle est souvent amusante ! Gardez toujours à l’esprit que chaque texte, vidéo ou guide permet aux personnes intéressées de vous connaître et de vous considérer comme des experts. Une fois que vous avez créé des contenus, il s’agit de les intégrer dans des systèmes et des processus et de les placer de manière judicieuse. Grâce à la planification précédente, cela ne devrait plus être un défi.

Étape 6 : Analysez et optimisez votre stratégie

Ceux qui sont familiers avec le marketing en ligne savent qu’il s’agit d’un domaine où il faut beaucoup tester et expérimenter. Comme dans presque toutes les disciplines du marketing, cela fait également partie de l’inbound marketing et vous devriez donc regarder régulièrement les chiffres après le lancement de vos processus marketing. Combien de personnes remplissent des formulaires ? Quel est le taux d’opt-in ? Les gens regardent-ils votre contenu et quels sont les chiffres de conversion qui en découlent ? Comme nous l’avons déjà décrit, tous ces chiffres sont très faciles à mesurer. Utilisez donc les possibilités qui vous sont offertes pour ne pas vous en tenir éternellement à votre plan. Le feedback de votre groupe cible, de vos clients et bien sûr les chiffres qui en résultent sont très importants ! Une possibilité d’optimiser la stratégie est par exemple d’extraire certaines phases ou mesures et de tester à ces endroits d’autres contenus, textes, images, etc. Vous pourrez ainsi tirer le meilleur parti de votre stratégie au fur et à mesure.

Aimants de prospection, guide et plus encore

Nous avons déjà parlé à plusieurs reprises des aimants à leads et j’aimerais donc proposer quelques catégories et idées. Outre ces variantes suivantes, il en existe bien sûr une multitude d’autres, mais elles suivent toutes le même schéma.

Brochures et matériel d’information

L’aimant à leads le plus classique, qui existe depuis longtemps dans le monde du marketing et de la vente, ce sont les brochures ou les documents. Vous les recevez simplement après avoir donné votre adresse e-mail ou votre adresse physique. Ils peuvent contenir des informations sur vous ou votre produit et, en contrepartie d’un marketing de contenu approprié, ils sont généralement déjà très axés sur le produit.

Une manière simple de réaliser des aimants à leads est de créer des PDF de conseils. Ceux-ci contiennent généralement des conseils écrits et des informations sur des thèmes choisis. Le choix doit bien sûr être fait en fonction des buyer personas. « Trois exercices contre le mal de dos », « Les meilleures destinations de voyage en 2023 » et d’autres titres de ce type peuvent être considérés comme des exemples.

Webinars

Un sujet qui n’a pas encore été abordé est celui des webinaires, qui peuvent être utilisés en direct ou de manière automatisée. Un contenu détaillé et de haute qualité peut être fourni sur des thèmes spécifiques, ce qui permet généralement à ce type d’aimant à leads de générer des leads hautement qualifiés. Il n’est pas rare que de tels webinaires durent jusqu’à une heure et demie et traitent de sujets que le propre produit ou service peut ensuite résoudre.

Listes d’achats et listes de contrôle

Les aimants à leads de ce type sont également de plus en plus populaires et très courants, notamment dans certains secteurs. Alors que l’idée d’une liste de courses en échange d’une adresse e-mail est assez logique – par exemple pour la publicité de cours de cuisine, de conseils nutritionnels, etc. Ici, vous pouvez par exemple faire des listes de contrôle, « 10 choses à faire lorsque vous recevez une nouvelle voiture » ou « Ces 5 choses que vous devriez toujours avoir à la maison ». Il n’y a pas de limites.

Cours ou vidéos gratuits

On voit aussi régulièrement de courtes vidéos gratuites ou même de petits cours en ligne. Comme le contenu vidéo a connu un engouement ces dernières années et que certains personas apprécient particulièrement le contenu visuel, cela peut être une alternative judicieuse aux documents textuels classiques. Il faut simplement veiller à ce qu’ils ne soient pas trop longs et à ce que les coûts de production restent faibles.

Exemples concrets d’aimants à leads dans une stratégie d’inbound marketing

Si vous parcourez les réseaux sociaux pendant quelques minutes, vous tomberez sur de nombreux aimants à leads sous différentes formes. N’oubliez pas : l’inbound marketing n’est pas seulement un aimant à leads, mais aussi l’utilisation intelligente de formulaires, de possibilités de chat et bien d’autres choses encore. Mais comme ces aimants à leads sont les mesures les plus évidentes, vous trouverez ici quelques exemples différents. Mike-Bergmann-Akademie L’académie Mike-Bergmann utilise l’enregistrement d’un webinaire en direct pour obtenir des leads qualifiés pour ses services. On y donne des conseils pour recruter des collaborateurs, exactement en fonction du service de conseil qui est proposé. Liebscher & Bracht Liebscher & Bracht, une entreprise bien connue dans le domaine du direct-to-consumer, fait de la publicité sur TikTok pour un challenge. Les participants reçoivent plusieurs vidéos censées les aider à lutter contre les douleurs cervicales. Les produits et les outils qui aident à réaliser les conseils et les exercices donnés doivent être vendus à la fin. Civey Un autre exemple est l’entreprise « Civey » qui propose (sur LinkedIn) un rapport gratuit et s’assure ainsi les numéros de téléphone et les adresses e-mail des clients potentiels. Le produit comprend également des analyses de groupes cibles ou des sondages. Kettner-Edelmetalle Le commerçant « Kettner-Edelmetalle » propose directement sur son site web des textes SEO utiles qui doivent donner des informations utiles au groupe cible. La plupart du temps, un formulaire y est directement intégré pour accéder à la newsletter.

Les bons outils

J’aimerais également écrire quelques mots sur les outils et les logiciels permettant de mettre en œuvre une stratégie d’inbound marketing. Il est important de bien s’informer sur les fonctions des outils et de voir si vous avez la capacité de les mettre en œuvre. Parmi les outils connus pour l’inbound marketing, on trouve par exemple Klaviyo ActiveCampaign HubSpot Marketing Hub . Alors qu’ActiveCampaign et Klaviyo se concentrent sur la partie marketing par e-mail, HubSpot offre une large palette pour couvrir toutes les phases de l’inbound marketing. Vous avez ici la possibilité d’aller chercher des clients potentiels via des formulaires (avec des aimants à leads), de lancer des campagnes d’e-mail automatisées et de lancer ensuite les actions suivantes. Vient ensuite le domaine des ventes, dans lequel vous pouvez encadrer et suivre les opportunités de vente ou les leads par le biais d’un accord. Après une vente réussie, Hubspot propose la partie service, dans laquelle les nouveaux clients* sont pris en charge selon les 3 et 4 de la méthodologie Inbound. Tout cela est basé sur le CRM, qui est en principe gratuit chez Hubspot. Lors de votre choix, vous devriez vous pencher non seulement sur les fonctions, mais aussi sur les coûts, la complexité de l’implémentation et la convivialité. Il est particulièrement important de demander de l’aide si vous ne vous y connaissez pas encore ou si vous souhaitez vous développer dans ce domaine. L’expérience que j’ai acquise au cours des dernières années me montre qu’il vaut mieux choisir un outil offrant de vastes possibilités trop tôt que trop tard, avant de devoir en changer plusieurs fois. Non seulement cela coûte cher, mais en plus, cela donne toujours du travail désagréable. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur OMR Reviews et dans la catégorie .

Mise en œuvre + conclusion

Il ne vous reste plus qu’une chose à faire : commencer ! Après avoir lu cet article, vous devriez être prêt à faire vos premiers pas dans le domaine de l’inbound marketing. Chaque mesure que vous planifiez et mettez en œuvre vous permet d’en apprendre davantage. Comme vous l’avez vu, de nombreuses entreprises misent déjà sur une telle stratégie et le contenu gratuit est devenu incontournable dans le monde du marketing. Commencez donc par suivre les étapes décrites, réfléchissez au contenu qui pourrait être utile à votre groupe cible et lancez-vous ! Amusez-vous et réussissez !

29 des meilleurs outils SEO pour auditer et surveiller votre site Web en 2022

L’objectif du marketing est de générer du trafic et des prospects qualifiés via le site Web de l’entreprise. C’est pourquoi, en tant que spécialistes du marketing, nous devons comprendre exactement ce que nous pouvons …

Besoin de plus de visiteurs sur votre site Web ? Revenez à l’essentiel

Lorsque vous entendez le terme « SEO » ou « optimisation pour les moteurs de recherche », pour qui pensez-vous que cela implique que vous devriez optimiser votre site ? Eh bien, je vais vous donner un indice : ce n’est pas pour les moteurs …

Demander l’indexation Google pour être trouvé plus rapidement

Lors de l’indexation, les moteurs de recherche comme Google enregistrent les pages web dans leur répertoire. Seul ce qui se trouve dans ce répertoire est affiché aux utilisateurs dans dans la recherche Google. …

Votre site 100% Gratuit

Profitez de votre création de site gratuite 👍
* Offre limitée jusqu’à fin Novembre

Vous souhaitez poster un commentaire ?

0 commentaires