Création site Web 100% Gratuit

Chez nous, vous ne payez que nos abonnements de maintenance, la création de votre site est offerte.
*Offre valable jusqu’à fin novembre 2022

14 choses à faire et à ne pas faire en utilisant des modèles de sites Web en 2022

Août 5, 2022

article de blog

Erreurs à commettre lors de l’utilisation d’un modèle de site Web

Choisir un modèle qui ne répond pas à vos besoins
Choisir un modèle avec des éléments non réactifs
Utiliser un modèle gratuit avec une image de marque
Ignorer les commentaires des utilisateurs
Choisir un modèle mal codé
Ne pas personnaliser un modèle trop utilisé
Ne pas tenir compte des règles de bonne conception

1. Choisir un modèle qui ne répond pas à vos besoins

« Donnez-moi six heures pour abattre un arbre, et je passerai les quatre premières à affûter la hache », aurait dit Abraham Lincoln. Le sens de cette citation peut s’appliquer à la conception de sites Web : il est vital de choisir et de préparer les outils appropriés pour votre site. Cela est particulièrement vrai pour les modèles.
Un modèle de site Web est la base d’un site. Cela signifie que sa conception et ses fonctionnalités doivent correspondre aux besoins de votre site. La recherche d’un modèle préconçu avec les mises en page, les éléments et la compatibilité spécifiques dont vous avez besoin demande du temps et de la patience – et, parfois, un budget dans le cas des modèles premium. Mais l’investissement en vaut la peine si le modèle offre le design et les fonctionnalités que vous souhaitez.
Voici quelques facteurs à prendre en compte lors de l’évaluation des modèles de sites Web :

Quel est votre budget ?
Avez-vous besoin d’un modèle ou d’un thème ?
Dans quelle mesure ce modèle est-il personnalisable ?
Ce type de design reflète-t-il la personnalité de votre marque ?
Ce modèle est-il réactif ?

2. Choisir un modèle avec des éléments non réactifs

Étant donné que les appareils mobiles représentaient près de 57 % des pages Web consultées dans le monde entier en août 2021, avoir un site Web réactif n’est plus une option intéressante, c’est une obligation.
Aujourd’hui, presque tous les modèles et sites préconstruits sont annoncés comme . Cependant, certains comportent des éléments non réactifs (tels que du texte et des formes) qui ne s’adaptent pas à la largeur de l’écran. D’autres ont des mises en page non réactives avec des éléments fixes, comme une barre de navigation fixe, qui ne pourront pas défiler lorsque la fenêtre d’affichage devient plus étroite que le contenu de la page, comme sur un appareil mobile.
Lorsque vous prévisualisez des modèles, essayez de redimensionner la fenêtre du navigateur sur votre ordinateur de bureau et votre téléphone portable. Si le contenu s’adapte à la taille de l’écran (les images, les colonnes et d’autres éléments peuvent être plus petits ou s’empiler les uns sur les autres), vous savez que la page est réactive.
Voici un aperçu d’un modèle réactif d’Astra lorsque la fenêtre du navigateur est redimensionnée à environ 650px de large :

Source de l’image

3. Utiliser un modèle gratuit avec une image de marque

Un modèle gratuit n’est pas automatiquement synonyme de mauvaise qualité. Cependant, un modèle gratuit affiche souvent le logo ou une autre marque du développeur du thème, ce qui peut donner à votre site une apparence moins professionnelle.
Pire encore, les modèles gratuits peuvent contenir du code malveillant. Les thèmes nuls, qui sont des copies de thèmes WordPress premium modifiés et mis à disposition gratuitement, constituent un risque particulier pour la sécurité.
Certains services de maintenance tiers proposent des outils permettant d’analyser les thèmes et les modèles à la recherche de tout code malveillant, afin que vous puissiez vous assurer qu’ils sont sûrs avant de les installer sur votre site. Par exemple, WordPress Malware Scanner de MalCare vous permettra d’analyser votre site gratuitement.

4. Ignorer les avis des utilisateurs

La plupart des marchés qui vendent des modèles préétablis permettent aux clients de laisser des commentaires. Vous voudrez les vérifier avant d’acheter un modèle pour votre site. S’il y a beaucoup d’évaluations à une étoile, par exemple, il se peut qu’il y ait de graves défauts ou limitations qui vous frustreraient également.
ThemeForest est l’une des plus grandes places de marché pour les thèmes et les modèles et permet aux clients d’évaluer les produits qu’ils ont achetés. Lorsque vous recherchez des modèles, vous pouvez filtrer par les évaluations par étoiles et par les ventes pour augmenter vos chances de trouver un bon modèle.

5. Choisir un modèle mal codé

La plupart des modèles préétablis pour WordPress, Drupal, Shopify et d’autres plateformes sont codés selon les normes les plus strictes. Mais ce n’est pas toujours le cas, surtout si la place de marché ou le répertoire n’a pas mis en place de processus d’examen strict et approfondi pour ses modèles. Cela peut vous nuire à long terme si, par exemple, votre modèle n’est pas optimisé pour les moteurs de recherche.
Pour vous assurer que votre modèle est léger et conforme aux autres normes de codage, nous vous recommandons de choisir un modèle écologique pour votre site Web. De bonnes critiques sont également un bon signe.

6. Ne pas personnaliser un modèle trop utilisé

Les modèles sont comme des cadres, comme Bootstrap CSS . Ils sont livrés avec un contenu et des composants pré-stylisés pour vous faire gagner du temps et des ressources de développement, mais cela signifie également que les sites créés avec eux ont tendance à se ressembler dès leur sortie de l’emballage. Lorsqu’un modèle ou un framework devient trop populaire, vous devez vous assurer que vous le personnalisez ou vous risquez de ressembler à la plupart des sites Web sur Internet : joli mais pas unique .
Par exemple, pour un article de blog sur les modèles Squarespace, la web designer Paige Brunton a parcouru une centaine de sites de photographes créés sur Squarespace et a constaté que le modèle Montauk est largement utilisé – et peu personnalisé – par les photographes, de sorte que leurs sites se ressemblent beaucoup.

Dans ce cas, vous pouvez personnaliser fortement le modèle ou choisir un modèle moins couramment utilisé, mais toujours réactif, bien codé et très bien noté.

7. Ne pas tenir compte des règles de bonne conception

Grâce à l’essor fulgurant des plates-formes de développement à code réduit et sans code, ainsi que des modèles préétablis, les personnes ayant des compétences limitées en matière de codage et même les non-codeurs peuvent créer des sites Web. Toutefois, s’il est désormais possible de créer un site web sans coder, il ne faut pas pour autant négliger les règles d’une bonne conception.
Les modèles préconstruits sont conçus de manière professionnelle, mais lorsque les utilisateurs les personnalisent, ils peuvent en modifier considérablement le design. Il est essentiel de personnaliser les modèles pour qu’ils s’adaptent à votre marque unique, mais les directives de conception de sites Web telles que la hiérarchie visuelle, la navigabilité et la cohérence doivent être respectées. Cela peut vous obliger à passer du temps à apprendre les principes de conception et les meilleures pratiques. Nous en passons en revue quelques-uns ci-dessous.
Pour un guide plus complet, consultez le document 9 Guidelines & Best Practices for Exceptional Web Design and Usability .

Comment utiliser un modèle de site Web

Faites correspondre votre image de marque.
Choisissez un schéma de couleurs unique.
Choisissez judicieusement les polices de caractères.
Veillez à ce que le texte soit facile à lire.
Soyez cohérent.
Restez simple.
Mettez-le à jour si nécessaire.

1. Faites correspondre votre image de marque.

Lorsque vous personnalisez votre modèle, vous ne voulez pas simplement vous distinguer du modèle par défaut ou de vos concurrents. Vous voulez renforcer l’identité de votre marque.
La première étape consiste donc à ajouter le nom de votre entreprise, son slogan, son logo et d’autres aspects de votre marque. Vous devez également remplacer tout texte de remplacement par un texte rédigé dans le style de votre marque. Il en va de même pour les images de stock, les icônes, les animations, etc.

2. Choisissez un schéma de couleurs unique.

Le choix de la palette de couleurs de votre site Web est l’une des décisions les plus importantes que vous prendrez en matière de conception. Elle peut avoir un impact sur l’accessibilité, l’identité de marque et l’expérience utilisateur de votre site. Au lieu de vous en tenir au schéma de couleurs par défaut d’un modèle, vous devriez choisir de nouvelles couleurs pour votre site Web. Pour ce faire, il est important de tenir compte de la théorie des couleurs (comment les couleurs et les éléments visuels interagissent entre eux pour créer un design esthétiquement agréable) et de la psychologie des couleurs (comment les couleurs peuvent modifier la perception de votre marque sur le plan psychologique).
Vous devriez également vous inspirer de sites Web bleus, de sites Web orange, de sites Web noir et blanc et d’autres exemples.

3. Choisissez judicieusement les polices de caractères.

Les modèles et les thèmes de sites Web sont proposés avec plusieurs options de polices. Cependant, ce n’est pas parce qu’ils proposent des dizaines de polices que vous devez toutes les utiliser sur votre site. Contentez-vous plutôt de 2 ou 3 polices et créez un site en utilisant différentes tailles de police.
Vos choix de polices doivent également être accessibles, c’est-à-dire qu’ils doivent présenter un contraste de couleurs suffisant et être lisibles sur plusieurs types d’appareils et tailles d’écran.
Pour en savoir plus, consultez le Guide du débutant sur la typographie dans la conception Web.

4. Concevoir pour être scannable.

Même si vous avez beaucoup réfléchi à votre contenu (comme il se doit !), certains visiteurs le parcourront. Vous devez donc concevoir votre site en tenant compte de la lisibilité. Pour cela, vous devrez :

limiter la quantité de texte
créer des espaces négatifs
intégrer des images et des vidéos
créer une hiérarchie visuelle
choisir des polices de caractères lisibles

5. Soyez cohérent.

Étant donné la facilité avec laquelle il est possible de personnaliser la plupart des modèles grâce à des outils de création par glisser-déposer et autres outils, il peut être tentant de personnaliser chaque page. Malheureusement, le site Web aura l’air incohérent au lieu d’être original.
Au contraire, les fonds, les couleurs, les polices de caractères et même le ton de votre écriture doivent être cohérents sur toutes les pages de votre site. Cela ne signifie pas que toutes les pages doivent avoir le même aspect. En fait, certains types de pages, comme les pages de destination et les articles de blog, doivent avoir des mises en page différentes mais utiliser les couleurs, les polices et d’autres éléments de manière similaire.

6. Restez simple.

La facilité de personnalisation offerte par la plupart des modèles a également pour conséquence que vous pouvez être tenté d’ajouter des tonnes d’animations, d’images, de vidéos et d’autres widgets. En conséquence, vous risquez d’obtenir une mise en page trop compliquée qui submerge les visiteurs au lieu de les informer et de les ravir.
Essayez plutôt de présenter aux visiteurs les informations et les options les plus claires. Simplifier votre navigation et faire ressortir vos CTA sont d’excellents points de départ.

7. Mettre à jour selon les besoins.

Même si vous choisissez le meilleur modèle possible et que vous le personnalisez à la perfection, vous devez être prêt à le mettre à jour pour répondre aux besoins et aux attentes de vos visiteurs à mesure qu’ils évoluent. Cela peut vous obliger à :

effectuer des tests A/B
mettre en œuvre des stratégies qui fonctionnent chez les concurrents
recueillir et mettre en œuvre les commentaires de vos clients
auditer votre site

Utilisation de modèles de sites Web

Les modèles de sites Web et les outils à code faible ou nul ont révolutionné la conception de sites Web. Les personnes ayant peu ou pas de compétences en codage peuvent désormais créer de magnifiques sites Web, mais elles peuvent aussi commettre des erreurs qui présentent des risques pour la fonctionnalité, la sécurité et le référencement de leurs sites. En évitant les sept erreurs et en suivant les sept meilleures pratiques ci-dessus, vous pouvez faire en sorte que votre site Web ne soit pas seulement joli, mais aussi performant, sécurisé et adapté au référencement.

29 des meilleurs outils SEO pour auditer et surveiller votre site Web en 2022

L’objectif du marketing est de générer du trafic et des prospects qualifiés via le site Web de l’entreprise. C’est pourquoi, en tant que spécialistes du marketing, nous devons comprendre exactement ce que nous pouvons …

Besoin de plus de visiteurs sur votre site Web ? Revenez à l’essentiel

Lorsque vous entendez le terme « SEO » ou « optimisation pour les moteurs de recherche », pour qui pensez-vous que cela implique que vous devriez optimiser votre site ? Eh bien, je vais vous donner un indice : ce n’est pas pour les moteurs …

Demander l’indexation Google pour être trouvé plus rapidement

Lors de l’indexation, les moteurs de recherche comme Google enregistrent les pages web dans leur répertoire. Seul ce qui se trouve dans ce répertoire est affiché aux utilisateurs dans dans la recherche Google. …

Votre site 100% Gratuit

Profitez de votre création de site gratuite 👍
* Offre limitée jusqu’à fin Novembre

Vous souhaitez poster un commentaire ?

0 commentaires