Création site Web 100% Gratuit

Chez nous, vous ne payez que nos abonnements de maintenance, la création de votre site est offerte.
*Offre valable jusqu’à fin novembre 2022

Optimisation des pages de destination. Voici quelques astuces et conseils pour optimiser vos conversions

Sep 16, 2022

article de blog

Quelles sont les erreurs typiques sur une page de renvoi ?

Il s’agit parfois de petits défauts techniques, parfois d’un ciblage totalement erroné. Lors de l’optimisation des pages d’atterrissage, il y a quelques erreurs que vous devez absolument éviter. Les erreurs les plus fréquentes sont les suivantes : Groupe cible non défini Une définition claire du groupe cible et une communication axée sur ce dernier constituent la base de toute bonne page d’atterrissage. Il faut déterminer à qui vous souhaitez vous adresser avec votre landing page et quelle action cible les visiteurs* de la page doivent effectuer. En règle générale, plus le groupe cible peut être segmenté, plus vous pouvez communiquer de manière ciblée les problèmes des visiteurs et la valeur ajoutée de votre offre. La limite est ici aussi les ressources. Plus de landing pages pour différents groupes (segments) cibles, c’est plus de travail de conception, de stratégie et de développement. Pour les groupes cibles ayant des motifs d’achat similaires, il peut donc être économiquement intéressant de les aborder ensemble sur une seule page. Temps de chargement non optimisé C’est un classique parmi les erreurs d’optimisation des landing pages. L’importance d’un temps de chargement court est connue de tous*les SEO ou Customer Experience Managers*. Pourtant, ce sujet est souvent négligé. En particulier, lorsque le contenu d’une page d’atterrissage peut être facilement téléchargé via un CMS, on oublie souvent de compresser les images au préalable. De plus, de nombreux sites Web peuvent tirer profit de l’utilisation de logiciels d’accélération Web. Le choix du constructeur de site web peut également avoir une influence sur la vitesse de chargement de ton site web. Il y a trop de possibilités de rebond La page de renvoi optimale guide les utilisateurs de manière claire et ciblée sur la page et permet d’atteindre l’objectif de conversion le plus facilement possible. Tout ce qui ne contribue pas à cet objectif, mais en détourne l’attention, ne doit pas faire partie de votre page de renvoi. Par exemple, il est possible de renoncer à la navigation dans l’en-tête afin de ne pas donner aux visiteurs* la possibilité d’accéder à d’autres pages et de sortir ainsi de la structure Funnel de la landing page. De manière générale, essayez d’utiliser le moins de liens externes possible. Tout ce dont les utilisateurs ont besoin pour être convaincus de faire une demande ou un achat doit se trouver sur votre page de renvoi. Pas d’appel à l’action (clairement formulé) Les appels à l’action sont des demandes d’action adressées aux visiteurs*, qui les incitent à effectuer une action, par exemple une demande ou un achat. Chaque page de renvoi devrait contenir des call-to-actions qui permettent aux utilisateurs* de passer à l’étape suivante. Elles devraient décrire le plus concrètement possible l’action qui se produit lorsque les utilisateurs cliquent sur le bouton qui les invite à agir. Un bouton « En savoir plus » qui renvoie à un formulaire de contact est très peu spécifique. Essayez de respecter le ton et le choix des mots de votre groupe cible lors de la formulation des invitations à l’action. Pour formuler un CTA pertinent, vous pouvez vous poser ces questions : Que doivent faire les utilisateurs sur votre page de renvoi ? Que se passe-t-il exactement lorsque les utilisateurs cliquent sur un bouton/lien ? Quel est l’objectif de votre page de renvoi ? Une bonne aide consiste également à adopter le point de vue de l’utilisateur et à formuler ce que l’utilisateur souhaite obtenir sur la page. Par exemple : « Je voudrais convenir d’un premier entretien maintenant ». Le CTA serait alors « Convenir maintenant d’un premier entretien ». Avec des invitations à l’action pertinentes, la probabilité que les visiteurs de la page de renvoi effectuent effectivement la conversion souhaitée sur votre site augmente.

Quels sont les avantages de l’optimisation des pages de renvoi ?

L’optimisation des pages d’atterrissage fait en sorte que, parmi tous les visiteurs* qui consultent une page, une plus grande proportion effectue finalement une action cible (par exemple un achat ou une demande). Les avantages des pages d’atterrissage optimisées pour la conversion sont donc évidents : plus de conclusions d’achat, plus de leads et donc plus de chiffre d’affaires. Le sujet est particulièrement pertinent si vous envoyez du trafic payant sur votre page de renvoi. Chaque visiteur* acheté via une annonce publicitaire et envoyé sur votre site web coûte de l’argent. Plus les visiteurs* se convertissent sur votre site, plus votre ROAS est élevé.

Qui doit optimiser sa page de renvoi ?

L’optimisation des pages d’atterrissage est un levier de croissance du chiffre d’affaires et est en principe pertinente pour toute personne qui utilise des pages d’atterrissage dans le cadre de son parcours client. Cependant, l’amélioration du contenu ou des aspects techniques de la page peut demander beaucoup de ressources. Pour les entreprises à faible trafic, cela peut être une raison de ne pas procéder à une optimisation complète. Cependant, plus l’adspend, le trafic du site et la valeur de l’offre vendue augmentent, plus l’importance d’une page optimisée augmente. L’optimisation des pages de destination peut permettre à votre site de générer plus de chiffre d’affaires tout en conservant les mêmes dépenses publicitaires. Cela semble trop beau pour être vrai, mais c’est une simple question mathématique. Outre les effets mesurables sur le taux de conversion et le chiffre d’affaires, l’optimisation des pages d’atterrissage présente un autre avantage. Grâce à l’étude intensive de votre groupe cible et à l’analyse du comportement des utilisateurs, vous obtenez des informations précieuses qui aident votre entreprise à mieux comprendre ses clients.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour l’optimisation des pages de renvoi ?

L’optimisation des pages d’atterrissage permet aux entreprises d’augmenter leurs demandes de leads ou leurs ventes. En règle générale, l’optimisation des pages d’atterrissage peut s’appuyer sur les meilleures pratiques. Cependant, toute modification ne se traduit pas toujours par une augmentation du taux de conversion. Les modifications apportées à une page peuvent également entraîner de moins bonnes performances et générer moins de demandes. Pour éviter cela, il est essentiel de travailler sur la base de données et de tester chaque modification. C’est la seule façon d’éviter qu’un nouveau titre (contrairement à ce qui était prévu) n’entraîne une baisse du taux de conversion.

8 étapes pour une page de renvoi optimisée pour la conversion

Plus de leads, plus de ventes, plus de chiffre d’affaires. Cela ne semble pas seulement super en théorie, mais peut rapidement devenir une réalité en suivant les étapes d’optimisation suivantes.

Comprendre le groupe cible et placer la landing page dans le parcours client

La compréhension de ses propres clients* est généralement l’une des conditions les plus importantes pour un marketing réussi. Cette compétence est également essentielle pour la création de landing pages optimisées. Définir le groupe cible Qui sont exactement les utilisateurs que vous souhaitez atteindre avec votre page de renvoi ? Plus vous différencierez clairement les différents groupes cibles lors de cette étape, mieux vous pourrez répondre aux exigences individuelles de ce groupe lors de la conception de la page de renvoi. Si vous avez déjà créé des buyer personas ou des profils de clients idéaux, ceux-ci peuvent être un bon point de départ pour délimiter les groupes cibles pour les landing pages. Si vous vendez par exemple une solution logicielle pour les entreprises, il faudra peut-être s’adresser différemment aux décideurs d’une grande entreprise qu’à l’équipe d’une start-up. Comprendre le groupe cible : Elaborer en détail les motifs d’achat Cela mène à l’étape suivante : l’élaboration des motifs d’achat de votre groupe cible. Il existe souvent un grand potentiel d’optimisation sur les landing pages, car la structure de la landing page n’est pas du tout ou trop peu orientée vers le groupe cible. Vous devez absolument vous poser ces questions lorsque vous planifiez ou souhaitez optimiser la structure de votre page de renvoi : Quel groupe cible souhaitez-vous aider avec votre offre et comment le faites-vous ? Quelle est la plus grande valeur ajoutée que votre groupe cible obtient grâce à votre offre ? Le groupe cible connaît-il le problème que vous résolvez ou doit-il d’abord être sensibilisé à ce problème ? Connaissez-vous les objections typiques du groupe cible et celles-ci sont-elles traitées sur la page de renvoi ? Quels termes/synonymes ou phrases votre groupe cible utilise-t-il fréquemment ? Une fois que vous avez identifié les motivations et les exigences de votre groupe cible, essayez de regarder votre page d’atterrissage du point de vue de vos clients et de vous demander si elle s’adresse parfaitement aux utilisateurs. Il est parfois judicieux de revoir complètement la structure et le contenu de la page. Pour vérifier si la nouvelle variante fonctionne mieux que la précédente, les deux pages peuvent être testées l’une contre l’autre à l’aide d’outils d’A/B testing dans un split test. Situer dans le parcours client et considérer les sources de trafic Afin d’optimiser une landing page pour les conversions, il faut également prendre en compte la manière dont le trafic est amené à la page et quels ont été les touchpoints des utilisateurs* avant qu’ils ne consultent la landing page. Si vous avez déjà sensibilisé les utilisateurs à ce problème dans vos publicités, ce point doit être moins abordé sur la page de renvoi. La structure de la page de renvoi doit également être adaptée au fait que les visiteurs de la page se trouvent encore dans une phase précoce de leur décision d’achat ou sont déjà convaincus. Le modèle AIDA peut être utilisé ici comme aide. Si les utilisateurs se trouvent par exemple dans la phase d’intérêt, votre page de renvoi doit expliquer comment votre offre fonctionne et quelle valeur ajoutée elle apporte aux utilisateurs. L’objectif de conversion dans cette phase ne doit pas être directement défini comme un achat/une demande. Dans les premières phases du parcours client, une réservation de démonstration ou le téléchargement d’un rapport peuvent également constituer un bon objectif de conversion. Si vous utilisez votre page de renvoi pour des annonces publicitaires plus tard dans le parcours client (par exemple comme cible de lien dans des annonces de reciblage), une autre structure est éventuellement plus appropriée. Pour un groupe cible prêt à acheter, vous devez faciliter autant que possible les étapes nécessaires jusqu’à l’achat ou la demande. Dans ce cas, moins de contenu est nécessaire sur la page de renvoi, l’accent doit être mis sur les appels à l’action, qui sont idéalement étayés par des éléments de confiance, tels que les avis des clients.

Optimiser la section « Hero » de la page de renvoi

La section des héros est la partie du site web que les utilisateurs* voient directement après avoir ouvert la page, sans avoir à la faire défiler (above-the-fold). C’est votre première et éventuellement dernière chance de convaincre les visiteurs* de votre offre. Il s’agit ici de convaincre par le contenu et de communiquer dès le titre comment vos visiteurs* peuvent profiter du service ou du produit. Respecte la hiérarchie visuelle des titres. Le plus important doit avoir la plus grande taille/épaisseur de police et se trouver en haut à gauche. Une infographie rapidement compréhensible peut également contribuer à ce que les visiteurs* comprennent de quoi il s’agit déjà dans la Hero Section. Voici ce que la section Hero doit contenir dans tous les cas : Un titre avec votre Value Proposition/proposition de valeur Un sous-titre ou des bullet points avec les principaux avantages de votre offre Un appel à l’action clair (CTA) Un graphique clair ou une image émotionnelle Si votre landing page est un pitch, alors votre Hero Section est l’Elevator Pitch : court, précis et qui donne envie d’en savoir plus ! Page d’atterrissage Section Héros Capture d’écran de ClickUp avec remarques et conseils d’optimisation

Établir la confiance

La confiance, c’est bien, beaucoup de confiance, c’est encore mieux. Les visiteurs* ne se convertissent sur une landing page que si vous parvenez à transmettre de la confiance et du sérieux. Il existe de nombreuses possibilités d’optimiser une page de renvoi en ajoutant des éléments qui inspirent confiance. Les classiques sont les évaluations et les témoignages qui permettent de créer une preuve sociale. Générer plus de confiance a une influence directe sur le taux de conversion. Intégrer des logos de clients* ou de partenairesIntégrer des plateformes d’évaluationMontrer des références/des témoignages de clientsPrésenter des études de cas/des résultats

Communiquer sur les avantages plutôt que sur les caractéristiques

Une bonne landing page explique précisément aux utilisateurs les avantages qu’ils peuvent tirer de l’offre présentée sur la landing page. Au-delà des faits et des caractéristiques, elle parvient à susciter des émotions et à s’adresser aux véritables motifs d’achat des clients*. Pour les groupes cibles qui accordent beaucoup d’importance aux données et aux faits concrets, il peut être judicieux de mettre l’accent sur les caractéristiques techniques d’un produit ou d’un service. En règle générale, vous devriez toutefois veiller à toujours associer les caractéristiques à une valeur ajoutée. Cet exemple vous permet de bien comprendre le principe : Fonctionnalité : Le XPhone dispose de 256 Go de mémoire.

Utiliser des aimants à leads

Un lead magnet est un élément de contenu qui offre une valeur ajoutée aux utilisateurs* sans qu’ils aient besoin d’acheter votre service/produit. Dans le domaine B2B, il s’agit souvent de rapports ou de livres blancs que les visiteurs* peuvent télécharger s’ils indiquent leur adresse e-mail. L’avantage de cette méthode est que votre équipe de vente reçoit l’adresse e-mail d’un prospect potentiel. Vous pouvez objecter que les utilisateurs* n’indiquent pas forcément leur adresse e-mail habituelle ou qu’ils ne s’intéressent qu’à l’aimant à leads, mais pas à votre offre. Dans le pire des cas, votre service commercial se plaindra des leads non qualifiés. Au plus tard à ce moment-là, une alternative devrait être élaborée.

Utiliser la psychologie de vente de manière ciblée

Il ne s’agit pas ici de manipulation, mais de comprendre comment les gens pensent et prennent des décisions d’achat. Il existe d’innombrables façons d’optimiser une page de renvoi à l’aide de la psychologie. Voici deux effets que tu peux facilement mettre en œuvre toi-même : Placer une ancre de prix Construis un chiffre aussi élevé que possible dans la partie supérieure de la page de renvoi. Par exemple 30.000 utilisateurs* mensuels, 2.000 clients satisfaits, etc. Ainsi, le prix de 49 € pour un outil logiciel, par exemple, ne semble plus si élevé. Utiliser l’effet Decoy Pour faire paraître le prix de votre offre sur le site Web moins élevé, vous pouvez également utiliser l’effet Decoy. Une option de l’offre est présentée avec un prix nettement plus élevé que les autres options. Cela fait paraître les autres options moins chères en comparaison.

Concevoir des formulaires de contact légers

Le formulaire de contact est l’un des éléments les plus importants de votre site web si vous souhaitez générer des demandes avec la page de renvoi. C’est un moyen par lequel les clients potentiels peuvent envoyer des demandes à votre service commercial. Plus ce chemin est long, moins les visiteurs* iront jusqu’au bout et atterriront dans la boîte de réception de votre équipe de vente. D’autre part, les utilisateurs qui remplissent un formulaire détaillé sont particulièrement engagés et montrent un grand intérêt pour le produit/service. Alors, qu’est-ce qui est le mieux : un formulaire court ou un formulaire détaillé ? Comme souvent, la réponse dépend de plusieurs facteurs. Posez-vous les questions suivantes pour savoir si le formulaire de contact de votre page de renvoi peut être détaillé : recevez-vous actuellement des demandes via le formulaire ? Dans quelle mesure les demandes envoyées via la page de renvoi actuelle sont-elles qualifiées ? Êtes-vous surchargé de travail et devez-vous donc refuser des commandes ? Y a-t-il des informations obligatoires dont vous avez absolument besoin lors d’une demande de vos visiteurs* dans l’étape suivante du processus ? Devez-vous refuser des demandes parce que les leads sont trop mauvais ? En règle générale, on peut dire ceci : Plus le formulaire est court, plus la page de renvoi génère de demandes, mais plus la qualité des leads est faible. Si le nombre de demandes est déjà très élevé, il est judicieux de demander plus d’informations sur le lead via un formulaire plus long (par ex. avec Typeform ) et d’intégrer éventuellement des questions de filtrage (sur le budget, les chiffres clés du secteur, etc.).

Optimisation de la page d’atterrissage SEO

L’optimisation pour les moteurs de recherche sur les pages d’atterrissage est possible, mais elle doit alors être prise en compte dès la définition des objectifs dans le concept de la page. Les textes d’une page de renvoi qui doit générer des conversions doivent aller droit au but. Trop de texte peut entraîner des taux de rebond plus élevés et avoir un effet négatif sur le taux de conversion. Si l’on souhaite intégrer de petites optimisations SEO, on peut utiliser des outils de recherche de mots-clés pour découvrir quels termes et formulations sont le plus souvent utilisés par les utilisateurs et les intégrer dans les textes du site Web.

Des outils pour vous aider à optimiser votre page de destination

Lorsqu’il s’agit de la structure conceptuelle du processus d’optimisation d’une landing page, il est nécessaire de faire preuve de beaucoup de créativité et de stratégie. Pour l’analyse et l’optimisation de votre page, ainsi que pour la personnalisation, il existe quelques outils passionnants qui vous facilitent le travail et vous aident à obtenir davantage de conversions mesurables de votre trafic.

Outils d’analyse pour l’optimisation des pages d’atterrissage

Pour améliorer une page de renvoi, vous devez d’abord comprendre comment les utilisateurs interagissent actuellement avec votre page. Là encore, « You can only manage it, if you can measure it ». Il est important d’identifier les points faibles de la page, mais aussi les sections de la page qui fonctionnent déjà bien. Ces questions vous permettront de déterminer où il est nécessaire d’agir : combien d’utilisateurs* quittent la page de renvoi sans interaction ? (KPI : taux de rebond) Le contenu est-il consommé/les utilisateurs s’intéressent-ils à la page ? (KPI : durée de la visite)Les utilisateurs consultent-ils la page entière ou seulement les sections supérieures ? (KPI : profondeur de défilement)Quel est le pourcentage d’utilisateurs qui effectuent une action cible ? (KPI : taux de conversion) Ces KPI peuvent être mesurés avec des outils de Web Analytics et vous aident ainsi à mieux comprendre comment votre groupe cible utilise votre page de renvoi. En complément, il est possible d’utiliser un enregistrement de session afin d’évaluer de manière anonyme les différentes sessions des utilisateurs. Cela permet notamment de détecter les problèmes UX de la page de renvoi. Les cartes de chaleur et les enregistrements de session peuvent par exemple être réalisés avec Hotjar. En outre, la fonction de sondage permet d’obtenir un feedback qualitatif des utilisateurs*. La question « Qu’est-ce qui t’empêche d’acheter/de demander X ? » révèle souvent un aperçu profond du comportement du groupe cible et vous rapproche ainsi de la page de renvoi optimisée pour la conversion. Une fois que vous avez analysé votre page d’atterrissage, vous pouvez déduire des hypothèses à partir des résultats, ce qui vous permettra d’améliorer la performance de votre page d’atterrissage.

Outils de test A/B pour l’optimisation de la conversion des pages d’atterrissage

Chaque changement sur une landing page n’est pas forcément une amélioration. Pour éviter une baisse du taux de conversion dans ces cas-là, il faut utiliser des outils de test A/B. Cela permet de valider statistiquement chaque modification avec un niveau de signification à définir. Par exemple, vous pouvez tester deux titres différents l’un par rapport à l’autre. Ainsi, 50 % des visiteurs* verront la ligne A, les autres 50 % verront la ligne B. À la fin, vous pouvez évaluer quelle ligne a généré le plus de conversions.

Plus de conversions grâce aux logiciels de personnalisation

La personnalisation des landing pages nécessite également l’utilisation d’outils. Il existe des outils de personnalisation de site web qui, grâce au suivi du comportement des utilisateurs sur différents canaux et à d’autres bases de données, permettent d’adapter précisément une page d’atterrissage aux besoins des utilisateurs des visiteurs* du site web. Une approche encore plus ciblée de vos utilisateurs peut conduire à un taux de conversion encore meilleur de votre page de renvoi. Les outils font souvent partie des logiciels d’A/B testing.

Conclusion

L’optimisation des landing pages est un processus stratégique qui nécessite une connaissance approfondie du groupe cible. Avec tous les conseils pour l’optimisation des pages d’atterrissage de cet article, vous êtes parfaitement informé pour optimiser le taux de conversion de vos pages vers le haut et générer plus de leads/demandes ou même conclure des achats. Sachez toutefois que l’optimisation des pages de renvoi est rarement un projet ponctuel. Vous obtiendrez les meilleurs résultats à long terme si vous considérez l’amélioration de vos pages comme un processus itératif et si vous intégrez sans cesse de nouvelles optimisations grâce à l’utilisation d’outils d’analyse et d’A/B testing.

29 des meilleurs outils SEO pour auditer et surveiller votre site Web en 2022

L’objectif du marketing est de générer du trafic et des prospects qualifiés via le site Web de l’entreprise. C’est pourquoi, en tant que spécialistes du marketing, nous devons comprendre exactement ce que nous pouvons …

Besoin de plus de visiteurs sur votre site Web ? Revenez à l’essentiel

Lorsque vous entendez le terme « SEO » ou « optimisation pour les moteurs de recherche », pour qui pensez-vous que cela implique que vous devriez optimiser votre site ? Eh bien, je vais vous donner un indice : ce n’est pas pour les moteurs …

Demander l’indexation Google pour être trouvé plus rapidement

Lors de l’indexation, les moteurs de recherche comme Google enregistrent les pages web dans leur répertoire. Seul ce qui se trouve dans ce répertoire est affiché aux utilisateurs dans dans la recherche Google. …

Votre site 100% Gratuit

Profitez de votre création de site gratuite 👍
* Offre limitée jusqu’à fin Novembre

Vous souhaitez poster un commentaire ?

0 commentaires