Création site Web 100% Gratuit

Chez nous, vous ne payez que nos abonnements de maintenance, la création de votre site est offerte.
*Offre valable jusqu’à fin novembre 2022

Marketing SaaS (B2B) – tout ce que vous devez savoir à ce sujet

Sep 25, 2022

article de blog

Le marketing SaaS – qu’est-ce que c’est au juste ?

Le marketing SaaS n’est en fait rien d’autre que du marketing axé sur des produits logiciels bien précis. L’abréviation « SaaS » signifie « Software-as-a-Service », c’est-à-dire des applications logicielles que vous pouvez utiliser de manière flexible, de partout et à tout moment, sur la base d’un abonnement via le cloud. Tout ce que les utilisateurs doivent faire, c’est payer une redevance mensuelle (ou annuelle) et se connecter via leur compte. L’installation, le serveur, la maintenance et autres sont entièrement à la charge du fournisseur. La plupart des produits SaaS se situent dans le secteur B2B – c’est-à-dire qu’ils sont conçus pour répondre aux besoins des grandes entreprises et sont vendus d’entreprise à entreprise (business-to-business). Ainsi, lorsque nous parlons de marketing SaaS, nous parlons toujours de marketing SaaS B2B. Quelques-uns des acteurs et des nouveaux venus les plus prospères dans le domaine du SaaS B2B sont actuellement Salesforce CRM , Workday HCM HubSpot CRM et Shopify ainsi que yokoy Payfit ou Storyblok . Parce que de tels logiciels – surtout lorsqu’il s’agit de produits innovants dotés de nombreuses fonctions – ne sont pas toujours faciles à expliquer, ils ont besoin d’un marketing très particulier : le marketing SaaS doit s’adresser aux (futurs) utilisateurs*, tenir compte de leurs problèmes et de leurs besoins et commercialiser habilement les produits en tant que solutions. Cela signifie que les annonces SaaS doivent attirer l’attention et convaincre, que le contenu SaaS doit aller chercher les utilisateurs (potentiels) exactement au bon endroit dans le parcours client et que les entreprises SaaS doivent être présentes sur les réseaux sociaux avec une marque forte. En d’autres termes, le marketing SaaS est l’art de mettre en scène un produit SaaS de manière à ce qu’il soit pertinent, interpelle le groupe cible et l’incite à en savoir plus, à l’essayer et finalement à s’y abonner.

Pourquoi le marketing SaaS est-il différent du marketing « normal » ?

Le marketing SaaS est donc différent du marketing en ligne « normal », car vous commercialisez des produits qui sont proposés sous forme d’abonnement et non d’achat unique, vous faites de la publicité pour des produits purement numériques qui ne sont pas tangibles physiquement et qui ne contiennent généralement pas de service, et vous faites la promotion de produits qui n’ont jamais vraiment de forme définitive. Il y a constamment de nouvelles mises à jour et de nouvelles fonctions. Cela signifie que si vous faites du marketing SaaS, vous ne devez pas seulement réussir à convaincre les utilisateurs (potentiels) d’acheter une solution SaaS. Vous devez également les fidéliser et les convaincre que le service vaut un abonnement de plusieurs mois. Si vous n’y parvenez pas, le « churn » de votre entreprise augmente – l’un des principaux indicateurs de performance des entreprises SaaS B2B, surtout pour les investisseurs. Mais nous y reviendrons plus tard. Le marketing SaaS est donc en fait une lutte permanente – avec les concurrents et pour attirer l’attention des clients. Le fait qu’une offre apparemment meilleure ne soit généralement qu’à un ou deux clics rend les choses encore plus compliquées. Growth Startup Scaleup

À quoi peut ressembler le marketing SaaS ? Différentes approches

Les entreprises SaaS qui réussissent ne se contentent pas d’inventer un produit cool et unique, mais surtout quelque chose qui apporte une réelle valeur ajoutée. Quelque chose dont le groupe cible a vraiment besoin. La base d’un bon marketing SaaS est donc de bien comprendre qui doit être visé, ce dont ces personnes ont besoin, quels sont leurs problèmes et quelles solutions elles souhaitent. Les entreprises SaaS qui réussissent vraiment vont encore plus loin et combinent l’inbound marketing, le growth hacking, l’ABM et autres dans une stratégie de marketing SaaS holistique. Nous vous expliquerons bien sûr en détail ce que cela signifie exactement.

Vous vous en doutez peut-être déjà : l’inbound marketing consiste à utiliser des canaux qui attirent les clients de manière à ce qu’ils viennent à vous – et non l’inverse. Le meilleur moyen d’y parvenir est d’avoir un contenu de qualité qui incite les gens à s’intéresser à votre produit. Une fois que ces personnes sont « là », l’objectif de l’inbound SaaS marketing est de les convertir en leads (contacts) puis en clients réels. Pour ce faire, vous pouvez essayer de générer du trafic organique sur votre site web (Organic Growth) par le biais de blogposts, de livres blancs, de SEO & Co. ou utiliser le marketing payant pour aborder, atteindre et fidéliser des groupes cibles et les convertir le plus rapidement possible (Paid Growth). Notre conseil : ceux qui connaissent le monde du marketing SaaS combinent les deux et font évoluer leur business encore plus efficacement et rapidement.

Marketing basé sur les comptes (ABM)

Le marketing basé sur les comptes (ABM) combine des techniques entrantes et sortantes, chacune focalisée et entièrement personnalisée pour des clients importants et spécifiques. En d’autres termes, l’ABM vous permet de mettre en œuvre une stratégie de marketing ciblée, spécialement adaptée à des clients importants sélectionnés et de grande valeur, dont il est le plus probable qu’ils génèrent une valeur client à vie (CLV) particulièrement élevée. L’accent est mis de manière beaucoup plus étroite, ce qui permet de mieux adapter les messages marketing ou les offres, de créer des relations plus étroites et d’améliorer l’efficacité globale du marketing. Marketing classique vs. GPA Pour une GPA réussie, vous devez tenir compte de quatre éléments : Vous devez identifier et cibler les gros clients qui sont les plus susceptibles de générer des revenus, personnaliser votre contenu et l’adapter aux besoins de ces clients, et impliquer tous les décideurs importants de vos clients dans vos efforts de marketing. Astuce : les influenceurs jouent un rôle important dans les décisions des entreprises. Il est important d’aller chercher les personnes qui utilisent votre produit au quotidien et de les informer. Vous devriez suivre vos résultats en continu et optimiser votre stratégie en permanence.

est en quelque sorte la cerise sur le gâteau du marketing SaaS. Ce terme décrit des techniques et des astuces intelligentes, généralement gratuites (appelées « hacks »), qui permettent aux entreprises de stimuler leur croissance (si elles s’y prennent correctement) extrêmement rapidement. L’accent est mis sur l’agilité et les idées rapides qui augmentent les conversions et stimulent les ventes. Si une idée ne fonctionne pas, elle est rapidement abandonnée et une nouvelle est essayée. L’objectif principal est toujours qu’une start-up se développe le plus rapidement possible. Tout cela ne fonctionne qu’avec une bonne dose de créativité, de curiosité et d’esprit analytique. La plupart du temps, les growth hacks sont si spécifiques qu’ils ne fonctionnent que pour une entreprise et ses clients. On peut néanmoins classer les différents types de growth hacks : il y a par exemple la création de contenu si bon qu’il incite au partage, les articles d’invités (comme celui-ci), le partage social, les boucles virales (c’est-à-dire la notoriété par le biais de recommandations) ou l’automatisation du CRM.

Où se déroule le marketing SaaS ? Les principaux canaux & stratégies

Inbound, outbound, ABM ou hacks – dans le marketing SaaS, vous pouvez tout à fait jongler avec les différents types de marketing de manière créative. Nous le recommandons : Trouvez un bon mélange d’inbound et d’outbound. Ce sur quoi vous souhaitez vous concentrer dépend entièrement de vous et de votre entreprise ou de votre produit. Nous avons rassemblé ici les principaux canaux et stratégies du « SaaS-World-of-Marketing ». Ainsi, vous pourrez profiter pleinement de votre prochaine stratégie de marketing SaaS.

Croissance organique : Marketing de contenu, référencement et médias sociaux

relève de l’inbound marketing dans le domaine SaaS. Avec des livres blancs, des articles de blog, des pages d’atterrissage, des one-pagers, des infographies, des contenus vidéo et audio, vous pouvez convaincre à chaque phase du parcours client et donner les impulsions appropriées. Il est intéressant de savoir : Avant de convertir, les clients s’intéressent en moyenne à 11,4 contenus. En outre, 70 % des clients préfèrent découvrir une entreprise par le biais d’articles de blog plutôt que par des annonces publicitaires. L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) devrait absolument jouer un rôle dans ta stratégie de marketing de contenu. Pourquoi ? Parce que presque toutes les expériences en ligne commencent par une recherche sur Google. Ce qui est recherché sur Internet est le premier point de contact (touchpoint) avec vos (futurs) clients. Il reflète ce qui préoccupe actuellement votre groupe cible (Target Audience) – un contenu pertinent, adapté et orienté vers des solutions, optimisé pour les bons mots-clés et placé en tête des résultats de recherche, les conduit directement à vous et à votre produit. Pour un résultat optimal, gardez toujours un œil sur les tendances SEO actuelles, mettez en œuvre des mesures appropriées (on-page et off-page) et faites-vous aider par des outils SEO. Votre site web est le premier point de contact pour les clients* et les personnes intéressées, c’est là que vous donnez vie à votre produit et à votre marque – avec les bons mots, des informations pertinentes et un bon design. Un canal de médias sociaux bien exploité et fréquenté ne devrait pas non plus manquer dans le marketing SaaS. LinkedIn se prête particulièrement bien comme plateforme commerciale. En y plaçant des annonces (nous y reviendrons plus tard), mais aussi en y publiant régulièrement vos propres contributions, en donnant un aperçu des coulisses, en annonçant des mises à jour de produits et en interagissant avec la communauté, vous rendez votre marque plus proche, plus digne de confiance et plus émotionnelle. En bref, vous construisez une marque forte et reconnaissable via les médias sociaux. Mais des plateformes plus privées comme Facebook ou Instagram peuvent également être passionnantes pour les spécialistes du marketing SaaS* et contribuer à une image de marque rondement menée.

Marketing par e-mail et newsletter

Le marketing par e-mail est un vrai classique, qui est devenu un peu délicat dans l’UE. Les lecteurs doivent impérativement avoir donné leur accord pour être contactés par e-mail. Vous ne pouvez pas envoyer une newsletter à quelqu’un dont vous avez découvert l’adresse e-mail par hasard en ligne. Tout ce dont vous avez besoin pour le marketing par e-mail, c’est d’une page de renvoi ou d’un formulaire d’inscription pour collecter des leads, d’une stratégie pour attirer du trafic sur cette page, d’e-mails et de textes de newsletter convaincants qui inspirent confiance et vous positionnent en tant qu’expert auprès de vos abonnés. Le grand avantage du marketing par e-mail réside dans sa simplicité : l’e-mail est probablement le canal le plus efficace pour la génération de leads, vous pouvez commencer très facilement et convertir des leads en clients de manière relativement simple, par exemple avec une newsletter hebdomadaire. De plus, cela vous permet de rester en contact avec vos clients. Une fois que vous avez construit votre public, vous pouvez améliorer votre marketing par e-mail à l’aide d’outils, par exemple en envoyant automatiquement des e-mails personnalisés en fonction des interactions avec votre site Web. Planification du contenu – image symbole

Croissance payante : Performance-Marketing (SEA & Paid Social)

Le contenu et les e-mails ne suffisent toutefois pas à faire du marketing SaaS global. Vous devez également attirer l’attention des personnes intéressées sur votre produit et éveiller leur curiosité par le biais de campagnes publicitaires payantes et d’annonces, par exemple sous la forme de Search Engine Advertising et de Social Ads (sur LinkedIn et Meta, c’est-à-dire Facebook et Instagram). Dans l’idéal, vos annonces devraient bien sûr toucher une corde sensible chez vos clients* et rester dans leur mémoire. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier le suivi, l’attribution, l’optimisation de la conversion et autres. Pour atteindre un public plus large via les médias sociaux, vous pouvez également miser sur le marketing d’influence, c’est-à-dire contacter des influenceurs et les convaincre de faire de la publicité pour vos produits sur leurs canaux contre rémunération. Le coût d’une telle campagne dépend du nombre de followers des influenceurs sélectionnés et de l’engagement de la communauté. Pour les entreprises SaaS, les micro-influenceurs (entre 1.000 et 100.000 abonnés) sont généralement les plus efficaces. Concentrez-vous donc sur les petits blogueurs*, podcasteurs* et autres de votre niche, qui ont un public adapté à votre produit. En outre, les sites de revues sont également un canal précieux pour le marketing B2B SaaS (payant). Si vous y êtes représenté avec une description de produit concise et des images attrayantes dans toutes les catégories pertinentes, cela vous apporte en général de la visibilité, une meilleure portée et un trafic qualifié.

Mesurer le marketing SaaS : aperçu des principales métriques

CAC, CLV, MRR – le monde du marketing SaaS est rempli d’abréviations et de termes techniques. Vous en rencontrerez la plupart lorsqu’il s’agira de mesurer le marketing SaaS. Savoir ce qui se cache derrière ces abréviations est essentiel pour comprendre le fonctionnement de ce type de marketing. Nous vous présentons donc les termes les plus importants. Image symbole Analytics

Coût d’acquisition du client (CAC)

Les Customer Acquisition Costs (CAC) sont les coûts d’acquisition de clients – c’est-à-dire le montant en euros que vous devez dépenser par nouveau client* pour l’attirer vers vous via un canal de marketing donné. Pour calculer votre CAC, il suffit de diviser toutes les dépenses pour un canal de marketing par le nombre de clients payants qui en résultent. Par exemple, si vous dépensez 1.000 € pour Google Ads et que vous gagnez ainsi 10 clients payants, le CAC est de 100 €.

La Customer-Lifetime-Value (CLV) est la valeur que les clients payants individuels apportent en moyenne à votre entreprise. Vous pouvez calculer la CLV en multipliant le prix moyen de l’abonnement par la durée de vie moyenne du client (durée de l’abonnement), puis en divisant par le nombre de clients.

Ratio CLV:CAC

Le ratio CLV:CAC est tout simplement le rapport entre la valeur à vie et les coûts d’acquisition. Il te permet de savoir à quel point ton entreprise est rentable. Une valeur de 1 serait par exemple trop basse, car cela signifie qu’un*client vous rapporte autant que ce que vous avez payé pour l’acquérir. Vous calculez le ratio CLV:CAC en divisant le CAC par le CLV. Ainsi, s’il vous en coûte 50 € pour générer un*client et qu’un*client vaut en moyenne 150 €, le ratio CLV:CAC est de 3.

Revenu mensuel récurrent (MRR)

Monthly-Recurring-Revenue (MRR) signifie « chiffre d’affaires mensuel récurrent » et représente tout simplement la somme des cotisations que vos clients* paient chaque mois. Les abonnements annuels ou trimestriels ne sont pas pris en compte.

Revenu annuel récurrent (RAR)

Annual-Recurring-Revenue (ARR) peut être traduit par « chiffre d’affaires annuel récurrent » et décrit la somme des revenus mensuels récurrents (MRR) d’une année complète – c’est-à-dire la partie du chiffre d’affaires annuel de ton entreprise qui est réalisée de manière répétée et à intervalles réguliers (par exemple par le biais d’abonnements).

Revenu net de rétention (NRR)

La Net-Revenue-Retention (NRR) est l’un des indicateurs les plus importants dans le domaine des Software-as-a-Service. Il mesure le pourcentage du chiffre d’affaires qui est conservé par les clients existants sur une période donnée (généralement mensuelle ou annuelle). Les mises à niveau, les rétrogradations, les ventes croisées et les résiliations sont incluses. Cette valeur vous aide donc à comprendre combien de clients existants vous restent réellement fidèles et renouvellent leur abonnement. Pour calculer le NRR, vous avez besoin d’au moins deux périodes de comparaison, le plus souvent l’ARR (Annual Recurring Revenue) de l’année précédente est comparé à la valeur actuelle de l’ARR. En termes mathématiques, il s’agit de savoir quel pourcentage du chiffre d’affaires d’une période de base (année précédente) a pu être réalisé pendant la période actuelle.

Taux de rotation des clients

Le taux d’attrition est le pourcentage de clients payants qui résilient leur abonnement au cours d’une période donnée. Pour calculer le taux de désabonnement, vous avez besoin (1) d’une période, (2) du nombre d’utilisateurs* qui sont partis pendant cette période, (3) de la somme des utilisateurs* existants. La formule se présente alors comme suit : Utilisateurs* partis pendant la période X, divisé par la somme des utilisateurs* existants multipliée par 100.

Net-Promoter-Score (NPS)

Le Net-Promoter-Score (NPS) est utilisé par de nombreuses start-ups et entreprises SaaS pour vérifier la probabilité que les utilisateurs* fassent de la publicité pour leurs produits. Il s’agit d’une simple enquête à une question, dans laquelle les clients évaluent sur une échelle de 1 à 10 la probabilité qu’ils recommandent un produit. Ceux qui obtiennent un score de 9 ou 10 sont considérés comme des promoteurs et sont susceptibles de parler de votre produit de manière positive.Ceux qui obtiennent un score entre 1 et 6 sont considérés comme des détracteurs et sont susceptibles de parler de vous de manière négative.Une note de 7 ou 8 est considérée comme neutre. Ces clients sont certes satisfaits, mais ils ne parleront pas forcément de votre produit, que ce soit de manière positive ou négative. Net Promoter Score

Calcul du NPS

Les évaluations neutres ne sont pas prises en compte dans le calcul du NPS. Au lieu de cela, vous déduisez le pourcentage de détracteurs de celui des promoteurs, ce qui devrait vous donner un résultat compris entre -100 et 100. Plus le score est supérieur à 0, mieux c’est. Si le score est inférieur à 0, vous devriez vous inquiéter.

Faire du neuf avec du vieux ? La différence entre Lead Gen et Demand Gen

Vous avez maintenant lu à plusieurs reprises dans le texte des « leads » que vous générez grâce au marketing SaaS. Mais en même temps, il s’agissait aussi d’attirer l’attention et d’éveiller l’intérêt. Il y a deux termes qui résument l’objectif respectif : Lead Generation et Demand Generation. Pour un marketing SaaS réussi, il est important de connaître la différence et de savoir comment utiliser correctement les deux. Demand Generation vs. Lead Generation La Demand Generation (ou Demand Gen) englobe tout ce que vous entreprenez en matière de marketing pour faire connaître votre marque, éveiller l’intérêt des gens pour votre produit et – comme son nom l’indique – créer une demande. Votre objectif dans la génération de leads (également appelée lead gen) est de collecter des informations sur vos clients potentiels afin de les faire descendre dans le funnel, c’est-à-dire, dans le cas des produits SaaS B2B, de les rapprocher de l’abonnement. Cela comprend en fait tout ce que vous entreprenez dès que quelqu’un a levé la main et signalé « Oui, je suis intéressé ». Or, lorsque nous vous avons présenté précédemment les bases du marketing SaaS, nous avons tout d’abord mis les deux dans le même panier. Il y a une raison à cela : les deux concepts se basent l’un sur l’autre – et pour un marketing B2B SaaS évolutif et réussi, vous avez besoin des deux. La génération de la demande permet au groupe cible d’avoir confiance en la marque et de prendre conscience que votre produit est une solution à ses problèmes actuels ou à ses « points noirs ». Grâce à la génération de leads, vous préparez les personnes intéressées à se décider pour votre produit et à devenir des clients payants. Avec l’un, vous vous concentrez donc sur les « Low-hanging Fruits » (Lead Gen), tandis qu’avec l’autre, vous plantez l’arbre qui vous « nourrira » à l’avenir (Demand Gen). Bien qu’il soit tentant de se concentrer entièrement sur la récolte rapide des fruits sucrés du succès, il est au moins aussi important (si ce n’est plus) pour les entreprises SaaS B2B qui veulent réussir à long terme de planter des arbres sur lesquels de nouveaux fruits pousseront à leur tour. En d’autres termes, les entreprises SaaS ont besoin de leads, car sans leads, il n’y a pas d’accords et sans accords, il n’y a pas de croissance. Les meilleurs leads sont ceux qui sont déjà bien avancés dans le parcours client, c’est-à-dire ceux qui ont déjà sorti leur porte-monnaie. Mais il y en a peu sur le marché. C’est pourquoi il en faut plus : vous devez générer une demande et aller chercher les personnes qui ne savent même pas qu’elles ont un problème que vous pouvez résoudre avec votre produit, atteindre les personnes qui connaissent leur problème mais ne voient pas encore l’urgence de changer quelque chose, et vous adresser aux personnes qui sont concernées par les deux, mais qui ne cherchent pas encore activement de solutions. En bref, vous devez vous « faufiler » avec votre marque et votre produit dans l’esprit de votre groupe cible bien plus tôt dans le parcours client afin d’exploiter pleinement le potentiel du marché et de faire évoluer votre activité SaaS B2B avec succès. Comment y parvenir ? Pas avec un virage à 180 degrés de votre stratégie marketing, mais plutôt avec une combinaison intelligente de stratégies marketing B2B SaaS qui vous permettront d’obtenir des résultats à la fois à court terme et durables.

Le marketing B2B SaaS – un défi très particulier ?

Tout cela semble très compliqué à vos oreilles ? C’est vrai. Le marketing pour les produits SaaS B2B est nettement plus vaste et plus complexe que le marketing « traditionnel ». Vous avez des cycles de vente beaucoup plus longs, qui nécessitent des tactiques et des stratégies très différentes de celles de la publicité grand public, qui s’adresse directement aux consommateurs finaux. La concurrence dans le domaine SaaS est grande et les produits ne visent pas des milliards de consommateurs*, mais dans le meilleur des cas quelques millions d’entreprises d’une niche, généralement situées dans plusieurs régions. Vous devez les convaincre d’acheter votre logiciel et non celui d’un concurrent. Un bon marketing B2B SaaS accompagne le cycle de vente complet (sur 6 à 12 mois) et entretient les relations avec les clients (potentiels). Pour cela, des impulsions sont régulièrement données à certains points de contact, les contacts sont donc en quelque sorte enrichis – par exemple par des campagnes SQL spéciales qui génèrent ensuite des leads (dans ce cas, des leads qualifiés pour la vente). En outre, un marketing SaaS B2B réussi nécessite une compréhension approfondie des métriques SaaS présentées précédemment, ce qui signifie que les spécialistes du marketing SaaS doivent non seulement savoir comment les calculer, mais aussi connaître les valeurs qu’ils visent. Par exemple, quel est le ratio CLV:CAC idéal. A ce stade, nous pouvons déjà spoiler : 3:1 est un bon ratio. CLV CAC Ratio Une autre particularité et un autre défi du marketing B2B, en général et surtout dans le domaine SaaS, sont les grands comités d’achat. Cela signifie que la tâche des spécialistes du marketing B2B n’est pas seulement de connaître le groupe cible avec précision et de s’adresser à lui de manière personnalisée. Dans la plupart des entreprises, plusieurs personnes sont assises en face de vous lors du pitch, c’est donc en fait tout un comité. Chaque personne du comité a son propre parcours et ses préférences personnelles, qui doivent également être prises en compte pour convaincre avec un produit.

Comment faciliter les choses – outils utiles pour le marketing SaaS

Heureusement, il existe quelques outils et aides qui peuvent vous faciliter le quotidien du marketing SaaS. Ils vous déchargent surtout des tâches répétitives désagréables, ce qui vous laisse plus de temps pour les sujets stratégiques. Nous vous présentons ici quelques-uns des meilleurs outils de la communauté OMR Reviews : Google Analytics : Google Analytics est un outil incontournable du marketing en ligne. L’outil d’analyse vous montre comment votre site web, les différentes landing pages, les annonces etc. fonctionnent et quels contenus sont bien accueillis. Echobot est une plateforme de Sales Intelligence qui vous aide, grâce à l’intelligence artificielle, à sélectionner plus finement votre groupe cible. Ahrefs se définit comme une boîte à outils SEO complète. Elle vous permet surtout d’effectuer une première analyse de la concurrence en examinant d’autres sites web dans l’explorateur de sites, par exemple en ce qui concerne le nombre de mots-clés et de backlinks, les sources de backlinks, les meilleures pages, l’évolution au fil du temps, etc. Semrush est une boîte à outils SEO qui offre de nombreuses fonctions utiles, notamment pour la recherche de mots-clés. est un système CMS headless performant qui assure la rapidité des sites web et qui est particulièrement utile pour les entreprises, c’est-à-dire les grandes entreprises. HubSpot Marketing Hub : HubSpot Marketing Hub est l’un des meilleurs outils pour l’automatisation du marketing, la génération de leads et la gestion de la relation client. Il s’agit donc d’un excellent outil pour un meilleur alignement marketing-vente. LinkedIn Sales Navigator : Le LinkedIn Sales Navigator aide les équipes de vente à s’adresser à des clients potentiels et est donc extrêmement précieux pour la GPA individuelle. PlayPlay : la plateforme collaborative de création vidéo aide les marketeurs et les communicateurs à créer des vidéos en un rien de temps (15 minutes seulement), et ce sans connaissances préalables, ni agence ou éditeur interne. Bien entendu, vous pouvez également comparer tous les outils et logiciels sur OMR Reviews. Vous y trouverez non seulement de nombreux autres outils et des évaluations complètes, mais aussi des témoignages d’utilisateurs*.

3 conseils pour un marketing SaaS (encore) meilleur

Après toute cette théorie, voici quelques conseils pratiques – sous la forme de « trois règles d’or » pour un (encore) meilleur marketing B2B SaaS. #1 Mettre les lunettes du client Pour un bon marketing SaaS, vous avez absolument besoin d’une bonne, voire d’une excellente compréhension du groupe cible. C’est pourquoi vous devez porter des lunettes de client et voir le monde avec les yeux de vos clients lorsque vous planifiez vos campagnes. Cela implique par exemple de créer des « buyer personas » et d’établir un « value proposition canvas » détaillé. Cela signifie que vous devriez donner un visage fictif à vos clients typiques afin de mieux comprendre leurs besoins, leurs défis et leurs actions. #2 Ne pas perdre de vue le branding C’est justement dans les « crowded categories », c’est-à-dire sur un marché très concurrentiel, que vous devriez miser sur un branding fort – et l’appliquer de manière conséquente. Car même si SaaS et B2B semblent plutôt secs au premier abord, le marketing est toujours une affaire d’émotions. Un branding attrayant et chargé d’émotions, qui reste en mémoire, vous rend unique, souligne la valeur ajoutée de votre produit et instaure la confiance auprès de votre groupe cible. Brand Marketing #3 Tester, apprendre, améliorer, répéter ! Quels que soient les canaux et les stratégies que vous choisissez : Le marketing SaaS B2B ne fonctionne pas sans tests. C’est pourquoi il est préférable de mettre en place des Growth Sprints constants, qui aident à améliorer les performances de 1 à 2 % de manière itérative. Cela peut paraître trivial au premier abord, mais sur une année complète, la croissance peut être multipliée par 36. Et cela ne semble pas si mal, n’est-ce pas ? Faire de petits succès

Conclusion : conduire des stratégies individuelles et automatiser ce qui peut l’être

En résumé : oui, le marketing SaaS pour les entreprises B2B est complexe et très vaste. Cet article vous donne un bon premier aperçu si vous débutez dans le monde du marketing SaaS – mais il ne dit pas encore tout ce qu’il y a à dire sur le marketing SaaS. En résumé, pour réussir le marketing SaaS, vous avez besoin d’un bon produit qui résout de « vrais » problèmes, de messages et de stratégies personnalisés parfaitement adaptés à votre groupe cible, d’une compréhension des canaux appropriés, d’outils adaptés permettant d’automatiser le plus grand nombre possible d’étapes du processus de marketing SaaS, et de beaucoup de curiosité, de créativité et d’expertise. Le marketing SaaS dans le domaine B2B comporte un certain nombre d’écueils et n’est pas quelque chose que l’on peut « faire à la légère » ou laisser au hasard. Ceux qui souhaitent développer leur activité rapidement et efficacement devraient donc envisager de se faire aider par des experts qui connaissent toutes les ficelles et les subtilités du marketing SaaS.

29 des meilleurs outils SEO pour auditer et surveiller votre site Web en 2022

L’objectif du marketing est de générer du trafic et des prospects qualifiés via le site Web de l’entreprise. C’est pourquoi, en tant que spécialistes du marketing, nous devons comprendre exactement ce que nous pouvons …

Besoin de plus de visiteurs sur votre site Web ? Revenez à l’essentiel

Lorsque vous entendez le terme « SEO » ou « optimisation pour les moteurs de recherche », pour qui pensez-vous que cela implique que vous devriez optimiser votre site ? Eh bien, je vais vous donner un indice : ce n’est pas pour les moteurs …

Demander l’indexation Google pour être trouvé plus rapidement

Lors de l’indexation, les moteurs de recherche comme Google enregistrent les pages web dans leur répertoire. Seul ce qui se trouve dans ce répertoire est affiché aux utilisateurs dans dans la recherche Google. …

Votre site 100% Gratuit

Profitez de votre création de site gratuite 👍
* Offre limitée jusqu’à fin Novembre

Vous souhaitez poster un commentaire ?

0 commentaires